Témoignages

Guyonne était en 1ère S au lycée français de Budapest quand elle a commencé à sérieusement s’interroger sur ses études. Quand Christine Lafond nous a proposé de lui faire suivre le Parcours Orientation Premières, pour d’abord, mieux se connaître avant d’envisager les formations qui correspondaient à son profil, nous avons tout de suite accepté.

Même si nous connaissons bien notre fille, nous avons été rassurés de savoir qu’elle pouvait compter sur une autre écoute que la nôtre ou que sur celle de ses professeurs. Guyonne s’est ainsi rendue compte que chacun devait composer avec ses atouts et ses faiblesses et que le plus important était de bien se connaître pour développer ses propres talents et choisir une formation adaptée.

Pendant l’année de première, notre fille, qui avait déjà une petite idée sur ce qu’elle souhaitait faire, a participé sur une période de six mois au coaching en orientation proposé par Christine Lafond. Concrètement, elle a retrouvé à plusieurs reprises une équipe de jeunes et a travaillé sur différents thèmes qui l’aidaient à opter pour une formation. Petit à petit, elle a été confortée dans son choix et a présenté différentes prépas commerciales pendant sa terminale.

Pendant ces deux années, nous, parents, avons toujours été en contact avec son coach et nous avons ainsi pu échanger de manière concrète jusqu’à la fin de l’année et jusqu’à l’obtention de ce que souhaitait Guyonne qui a été prise en prépa au lycée Michelet de Vanves.

Nous ne pouvons qu’encourager les futurs bacheliers à suivre le programme de coaching en orientation proposé par Christine Lafond. Même si nos enfants savent déjà plus ou moins ce qu’ils veulent faire comme études, ces moments sont de vrais instants privilégiés où ils peuvent exprimer leurs souhaits, leurs craintes… Le coach est là pour eux avec une oreille attentive et bienveillante alors que les professeurs n’ont pas toujours suffisamment de temps à consacrer à nos jeunes.

Christine et Guillaume Rat,
Maman de Guyonne

Sarah, en Première, voulait faire une école de commerce. Sa grande question était de se connaître elle-même, de savoir si elle pouvait faire ce choix et si cela lui correspondait.

Elle a apprécié la démarche d’auto-évaluation de sa personnalité et de passer le test MBTI. Elle a aussi beaucoup aimé en parler avec nous et voir que nous prenions du temps pour elle. Elle était très fière, lors de l’entretien final avec le coach, de nous présenter son dossier orientation . Cela l’a mise en valeur.

Elle a pu se dire : « Voilà, je suis comme ça, je sais ce que je vais pouvoir mettre en avant dans mes dossiers de candidature pour les écoles ».

Cette démarche lui a vraiment donné confiance en elle, lui a donné le recul nécessaire pour construire son orientation. Le fait de réaliser le Parcours orientation en Première lui a permis d’être sereine et d’aborder la Terminale avec des objectifs clairs en tête : elle savait quelles missions remplir, quels objectifs atteindre pour aller en prépa économique.

Elle avait d’ailleurs financé en partie ce coaching et cette prise de responsabilité a été bénéfique.

Après deux années de prépa au Lycée Hoche de Versailles, elle a intégré l’EM Strasbourg et est satisfaite de son choix. 

Isabelle,
Maman de Sarah

Julien et Antoine sont extrêmement heureux dans leur vie, et dans leurs choix : d’une part parce qu’ils y arrivent - les études qu’ils ont choisies sont à leur portée – et parce que c’est vraiment leur rêve à eux

Les parents ont tendance à être parfois directifs. Dans notre cas, mon mari aurait peut-être empêché Julien de faire l’armée. J’ai dû taper du poing sur la table. Je lui ai dit : « c’est sa vie, ce n’est pas la tienne ». Il a fait la prépa militaire Prytanée à La Flèche, et il est maintenant à l’Ecole Navale de Brest. Il rêve d’entrer dans les commandos, mais s’il n’est pas pris, il choisira de travailler pour assurer la sécurité d’un grand site stratégique. 

Antoine a fait trois années de prépa scientifique. Mon mari l’a accompagné pour qu’il effectue le choix des concours à passer  pour les grandes écoles d’ingénieurs. Il a été admis aux Mînes de Nantes, où il est très content. Il a aussi d’autres talents : il dessine des portraits et aime écrire. 

Dans les deux cas, le coaching en orientation  a permis de conforter les souhaits de mes fils, et de renforcer leur niveau de confiance pour s’engager dans leurs voies respectives.

Françoise,
Maman de Julien et Antoine

Réussir son orientation, faire grandir la confiance en soi

En moins de 10 minutes, 4 séries de questions pour obtenir gratuitement une première description de votre personnalité.